Extending the Child and Youth Mental Health Information Network

Grâce à une meilleure compréhension des problèmes en santé mentale des enfants et des jeunes comme obstacle au rendement des élèves et un mandat législatif accru pour que les conseils scolaires assurent une croissance et un développement sains de leurs élèves, de nombreux éducateurs et conseils scolaires sont à la recherche d’information basée sur des faits prouvés concernant la santé mentale des enfants et des jeunes.

 

Catégorie de projet :
Exploiter la recherche disponible avec plus d’efficacité
Domaines du sujet :
Santé
Priorités du Ministère (2011-2013) :
Équité, Engagement
Chargées de projet :
Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Aperçu :
Grâce à une meilleure compréhension des problèmes en santé mentale des enfants et des jeunes comme obstacle au rendement des élèves et un mandat législatif accru pour que les conseils scolaires assurent une croissance et un développement sains de leurs élèves, de nombreux éducateurs et conseils scolaires sont à la recherche d’information basée sur des faits prouvés concernant la santé mentale des enfants et des jeunes.
Contexte de la recherche :
Il existe un lien étroit entre le bien-être affectif et le rendement des élèves (Kessler, Foster, Saunders, et Stang, 1995). Un élève sur cinq éprouve un problème de santé mentale qui vient perturber son fonctionnement social et scolaire (Waddell et Shepherd, 2002). Afin d’améliorer l’équité en matière de résultats scolaires, les conseils scolaires doivent satisfaire aux besoins de ce segment de la population d’âge scolaire.
Activités de mobilisation des connaissances :

Le financement du RECRAE donnera les moyens et offrira l’occasion de tirer parti des connaissances existantes et garantira une dissémination rapide de cette recherche auprès des éducateurs et des décideurs politiques de deux manières : 1) par la création d’une communauté de pratique pour les éducateurs qui sont concernés par la santé mentale des enfants et des jeunes; et 2) par le développement et la mise à l’essai de stratégies visant à l’adoption d’un nouveau guide de ressources : « Les interventions qui comptent — Guide sur les problèmes de santé mentale chez les enfants et les jeunes à l’intention du personnel enseignant ».


La communauté de pratique se développera à partir de réseaux et de partenariats existants, ainsi qu’en envoyant une invitation à tous les conseils scolaires de l’Ontario. La communauté aura la possibilité de communiquer régulièrement (par des réunions, téléconférences, médias sociaux, etc.) et identifiera les questions ou les enjeux fréquemment mentionnés liés à la mise en pratique des interventions fondées sur l’analyse critique, relatives à la santé mentale des élèves, et à l’approfondissement des connaissances en santé mentale du personnel enseignant. Ces renseignements serviront à préparer des synthèses sur de la recherche pertinente liée à ces enjeux et questions. Un produit supplémentaire sera également créé et celui-ci sera transmis à d’autres membres du personnel enseignant. La communauté représentera également l’occasion de développer de nouvelles questions de recherche destinées aux partenaires en recherche.  


De plus, la communauté de pratique a identifié l’objectif qui est de mobiliser une ressource qui existe déjà (« Les interventions qui comptent… ») au sein des conseils scolaires publics et séparés à Hamilton, Haldimand-Norfolk-Brant et Waterloo en travaillant avec les groupes visant la réussite des élèves et l’apprentissage d’autres communautés pour leur offrir des conseils et de l’aide à mettre en application le guide. Les renseignements liés aux catalyseurs et aux obstacles à la mise en œuvre du guide seront recueillis et utilisés afin de contribuer à une adoption de cette ressource à l’avenir.  


En plus des activités de mobilisation des connaissances inhérentes à ce projet (le développement, la formation et la dissémination d’information de grande qualité sur la santé mentale des enfants et des jeunes), nous produirons un rapport du projet qui sera conçu pour les éducateurs. 
Résultats :
Cette proposition exploitera la recherche et les connaissances actuelles et créera un réseau de liens entre les conseils scolaires, les éducateurs, les experts en santé mentale des enfants et des jeunes dans l’objectif de partager et de mettre en œuvre de manière efficace des interventions qui aident les éducateurs à comprendre, identifier et éduquer les enfants et les adolescents ayant des problèmes de santé mentale.
Résumé de projet :